09 81 60 27 12 contact@jltt.net
Salut bonnes gens de la 6,
Comme vous avez déjà eu la feuille de match, habilement envoyée à tout le monde par Clément pour m’épargner d’avoir entrer dans de fastidieux détails techniques (et aussi parce qu’il a tendance à tout jeter), je me contente de vous dépeindre l’ambiance, quelques hauts faits et menues anecdotes de cette inoubliable soirée de l’exploit chez nos sympathiques confrères et voisins de la JUMP.
C’était donc à la JUMP, pas trop loin, un bon point pour eux. Menue anecdote personnelle : comme mon vélo avait crevé, je suis venu en trottinette électrique et c’était bien sympa. Voilà pour la menue anecdote.
Pour le cadre, bof : la JUMP joue dans une sorte de cave sans fenêtres, un peu défraîchie et plutôt lugubre, ce qui fait un moins bon point, mais c’est pas leur faute, ça compte pas.
J’en viens au jeu. On n’a pas été déçu : il y a eu de la sueur, du sang et des larmes.
Ça n’a pas échappé aux connaisseurs que vous êtes, ils alignaient une équipe effectivement plus forte sur le papier, avec seulement 3 ou 4 matchs en contre pour nous ou à classement équivalent. Il a donc fallu s’arracher pour gagner des matchs, voilà pour la sueur.
Après un mauvais départ de Clément, Bertrand et Fabien, tombés avec les honneurs contre plus forts qu’eux (Clément arrache quand même un set à Lautfi, quasi 15, et, d’après mes sources, très proche de Marion B., excusez du peu), on remonte aussi sec avec Gabriel qui gagne en 5 sets contre Mathias (7), Fanny sans problème contre Quentin (8) et moi-même en 4 contre Gaspard, un jeune 6 pas mauvais mais assez friable (voilà pour les larmes… mais il y en a eu d’autres après, quand il a perdu ses 2 matchs suivants en 5 sets déchirants).
Puis on alterne les petites séries : 3 matchs perdus, 2 gagnés, 2 perdus, 5 gagnés (voyez le détail sur la feuille, je fatigue) : à ce stade on est en tête, suspense insoutenable… mais on perd logiquement les 2 derniers sans faire un pli contre le plus fort en A et le plus fort en B. On rate donc la victoire de peu finalement.
Les hauts fait du jour sont surtout pour ceux de la A, qui ont assuré contre plus forts : Fanny fait 2 en se sortant de justesse d’un match compliqué qui, pour la menue anecdote, a failli détruire son couple, Clément et Fabien font 1 chacun en battant le 8.
En B, on fait tous 2 en détruisant lâchement le moral d’un gamin et en profitant de ce que le 7 n’était clairement pas vraiment là. Gabriel sort quand même 2 perfs en 5 manches, bien joué !
Voilà pour les hauts faits. Pour le sang, y en n’a pas eu en fait, enfin si on ne compte pas les liens du sang qui nous unissent dans cette équipe d’enragés !
Menue anecdote personnelle : quelqu’un avait pris la trottinette électrique Lime que je pensais utiliser pour rentrer et j’ai dû prendre le métro parce qu’il n’y en avait pas d’autre tout près. Triste.
Voilà voilà. Soirée sympa donc, mais ça risque d’être plus compliqué avec les matchs à venir, parce qu’on rencontre les 3 meilleures équipes de la poule si je ne m’abuse…
Bises à tous et à la prochaine,
Renaud